Pré-requis: pour saisir au mieux l'ambiance entourant cette cousette, il vous faudra vous replonger dans votre pire cauchemar en cours d'anglais, quand, ado, le professeur vous reprennait sans cesse sur la prononciation de "the" (phonétique ð)..ahlala que de souvenirs, non?...Eh bien c'est exactly comme cela que minipoupée prononce le son "z" de blouson...une sorte de.."blouTHon" quoi! 

Nous avons donc profité du retour des nuages et autre vent frisquet pour porter le-dit petit blouthon en ballade à vélo....(bon, je vous le concède en fait en guise de nuage c'etait juste que le soleil et les 28° n'étaient pas encore levés...et au bout d'un quart d'heure le blouTHon était 'out' et le "charme" (délicieuse enfant) de la fermeture avec!

Au hasard d'une virée shopping j'ai eu le malheur de faire essayer au chérubin un blouson à fermeture qui 'avait réussi à me séduire par sa coupe assez feminine, une fermeture, de jolies manches montées, une fermeture, un joli col claudine, une fermeture, des petites fronces, une....et en bonne mère (indigne/bloggeuse) j'ai ensuite decidé de ne pas l'acheter à la vue de son prix....(bouh!)...c'était sans compter la petite chose rousse haute comme trois pomme et soudainement pointue en vocabulaire couturesque..."meture maman"..."mamaaaan 'meture moa"....

ok, Phanie décide 0 -petit machin roux bientôt en blouthon 1

...mais un blouson, c'est euh...blousant...ça n'a pas de tomber, c'est juste...gonflant, non ?! Il va encore falloir prendre sur soi ! (vous l'entendez la musique là?)

 DSC04086__Medium_

 DSC04058__Medium_

DSC04003__Medium_

DSC04035__Medium_

 DSC04072__Medium_

 DSC04084__Medium_

 DSC04021__Medium_

mouais, pour une impro, ça passe...même si j'aurais préféré trouver du bord côte kahi ou choco (mais oùùù?)

Et je vais vous avouer...je le verais bien en vesion hivernale moi ce p'tit blouson, en laine bouillie, en pied de poule,voire en..simili, carrément! Mais...y aurait t'il un avenir pour le blouTHon?!

***********

Alors, on s'y remet?

lezard_

muret                                                          

                                                                                   zouh!